Service d'Accompagnement à la Vie Sociale SAVS et SAVS renforcé

Présentation générale

Notre Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) à peut accueillir 26 personnes, pour mission de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Les bénéficiaires

Ce service s'adresse à des personnes en situation de handicap psychique et intellectuel, qui ont une orientation par la CDAPH pour un SAVS et qui vivent sur le secteur de Mondoubleau-Cormenon. Ils peuvent avoir une reconnaissance de travailleurs Handicapés, travailler en ESAT ou en milieu ordinaire. Ces personnes sont en capacité de vivre seules ou en couples sous réserve d'un accompagnement approprié dans des logements autonomes dont ils sont locataires. 6 personnes vivent en studios regroupés et bénéficient d'un suivi renforcé.

Les locaux

Le bâtiment du 20 rue des Poilus abrite le S.A.V.S. de L'Arc en Ciel depuis Août 2008. Il a été aménagé par Loir-et-Cher Logement, de la façon suivante :

  • en rez-de-jardin : le bureau du S.A.V.S., un hall d'accueil, une salle multi-activités et une salle de loisirs (baby-foot, tennis de table), 
  • au rez-de-chaussée et au 1er étage : 7 studios
  • un jardin en contrebas est à la disposition des usagers du service

Objectifs

Le S.A.V.S. doit permettre à toute personne, quel que soit son handicap, un mode de vie autonome. L'accompagnement social proposé par l'équipe éducative du service a pour but une meilleure intégration de la personne dans la société en l'aidant à mieux s'adapter dans le milieu ordinaire. Cette action permet d'apporter une écoute, une aide, un soutien face à des difficultés, à des besoins ou à des manques dans diverses situations de vie auxquelles sont confrontés les bénéficiaires: solitude, angoisse, stress, vulnérabilité, manque de confiance en soi. Elle est en lien étroit avec les attentes de la personne suivie et s'inscrit de façon permanente dans les objectifs négociés avec elle, et ou son tuteur, dans le cadre du projet personnalisé.

Fonctionnement

Le Service fonctionne toute l'année, les jours ouvrables. Les éducateurs du Service rencontrent les bénéficiaires :

  • soit à leur domicile sur des temps définis,
  • soit sur rendez-vous ou à la demande sur les temps de permanence éducative au bureau ou dans un lieu neutre si besoin. 

Ces interventions ont lieu après 17 heures pour les travailleurs ESAT, exceptionnellement dans la journée pour des accompagnements notamment chez les médecins spécialistes {Vendôme, Blois, Tours, Le Mans ... ) jusqu'à 20 heures ou 20 h 30 la semaine et  de préférence l'après-midi pour les personnes à mi-temps ou ne travaillant pas. Les samedis, des animations ponctuelles, dont le programme est annoncé préalablement, sont proposées : club cuisine, sorties en ville pour achats, spectacles, randonnées pédestres… 

Il est proposé aux bénéficiaires qui le souhaitent une prestation de repas en barquettes individuelles par le biais de la cuisine centrale de l'ESAT. Le Service propose également à tous les bénéficiaires de partager un temps de repas en commun le samedi midi. Le regroupement des studios permet à 6 personnes de bénéficier d'un suivi renforcé par la présence d'un éducateur en soirée et des passages plus soutenus.

Les missions

Le service a pour mission d'accompagner les bénéficiaires en fonction du projet d'accompagnement personnalisé de chacun en partenariat avec les tuteurs

  • par une aide aux apprentissages de la vie quotidienne comme par exemple : établir des menus, suivi ou aide aux courses, suivi du linge et de l'entretien du logement, prise des traitements, dans les démarches administratives, 
  • par une aide à la gestion de leur budget hebdomadaire ou mensuel par une aide à la gestion de leurs loisirs et vacances, 
  • par une aide à la gestion des relations avec la famille, les voisins, les proches si besoin, dans les démarches extérieures diverses, recherche d'emploi ou d'activité ... 
  • dans le suivi des rendez-vous spécialistes et accompagnements pour la plupart, 
  • dans l'aide à apporter aux problèmes de solitude, d'angoisse, 
  • dans la recherche et la mise en place d'aides spécifiques extérieures telles que : planning familial, ADMR ou SAMSAH

Admission et FIN d'accompagnement

L'entrée au Service d'Accompagnement à la Vie Sociale est basée sur la notion de volontariat et de l'adhésion de la personne, à la condition qu'elle bénéficie d'une orientation en S.A.V.S. de la C.D.A.P.H.

La procédure d'admission

Toutes les candidatures reçues par écrit ou par contacts téléphoniques sont étudiées par la Direction qui reçoit la personne en situation de handicap. Elle peut être accompagnée de son tuteur, d'un membre de sa famille ou d'un représentant d'un service social. L'objectif de cet entretien est de :

  • permettre à la personne de se présenter, d'exprimer ses difficultés et ses attentes ; 
  • présenter le Service et les prestations proposées en terme d'aide et d'accompagnement ; 
  • repérer de façon collégiale des pistes pouvant servir de base à un partenariat en vue de l'élaboration d'un projet personnalisé.

Il est demandé au candidat de bien vouloir confirmer par courrier sa demande d'admission au S.A.V.S. de L'Arc en Ciel. À réception de ce courrier il est proposé une date d'admission sous réserve d'une place disponible au sein du Service ; si aucune place n'est disponible, la personne est inscrite sur liste d'attente. Un contrat individuel d'accompagnement est signé dans les 15 jours qui suivent l'admission au S.A.V.S. par le bénéficiaire et le directeur du Service. Un projet d'accompagnement personnalisé est élaboré dans les deux mois qui suivent la date d'entrée au Service.

FIN de prise en charge

  • Réorientation de la C.D.A.P.H., perte de capacité, évolution du handicap amenant à proposer une nouvelle orientation de la personne dans une structure mieux adaptée,
  • Non respect des règles de vie du Foyer mettant en cause la sécurité de la personne et/ou des autres résidents, 
  • A la demande de la personne en accord avec la famille et/ou le tuteur.

DANS TOUS LES CAS DE FIGURES, L'ÉQUIPE ÉDUCATIVE S'ASSOCIE À LA FAMILLE ET AU TUTEUR POUR RECHERCHER UNE SOLUTION. SEULE LA MDPH EST HABILITÉE À PRONONCER UNE SORTIE DÉFINITIVE.